Ecole Montessori Internationale Jardin du Luxembourg
 

LA PÉDAGOGIE MONTESSORI



L'ÉDUCATION COMME UNE AIDE A LA VIE


“Si nous abandonnions l'idée de méthode, si nous parlions par exemple d’aide donnée à la personne pour conquérir son indépendance, tout deviendrait clair.
Aider la vie, voilà le premier principe fondamental”.

Maria Montessori, “La formation de l’homme”.


Une conception de l'éducation dans le sens de “tirer au-dehors” ce qui est déjà présent dans l’enfant, qui stimule le développement de ce qui est caché et développe les potentialités de l’enfant.

L'éducation passe par l’observation de l’enfant, pour répondre à ses besoins, sans entraver son développement et repose sur le pouvoir d'absorption naturel de l’enfant (de 0 à 6 ans) à absorber une énorme quantité d’informations de son environnement.

La fonction de “l’esprit absorbant” est la construction personnelle de l’enfant en terme d’adaptation à son milieu (familial et social).
Dans une école Montessori, l’ambiance est soignée et préparée de façon à nourrir quotidiennement cet esprit absorbant.
L’enfant se construit en fonction de ce qui lui est offert dans son environnement: “c’est dans les premières années de sa vie que l’enfant prépare, grâce a son esprit absorbant, tous les caractères de l'individu, bien qu’il en soit inconscient. Aussi l’aide éducative est-elle apportée à cet âge grâce au milieu. Voilà donc l'âge auquel l’homme travaille sans fatigue et assimile la connaissance comme un aliment vivifiant”.

L’enfant suit les lois de développement naturel, que Maria Montessori appelle les “périodes sensibles”, plus favorablement s’il trouve un environnement préparé et adapté à ses besoins.
Les périodes sensibles sont des sensibilités spéciales, des aptitudes naturelles particulières chez l’enfant, universelles, passagères et intemporelles, finalisées aux acquisitions.
Elles “permettent à l’enfant de se mettre en relation avec le monde extérieur d’une façon exceptionnellement intense; tout est facile, alors; tout est pour lui enthousiasme et vie”.
Les périodes sensibles sont transitoires, lorsque les compétences sont acquises, elles cessent.

Maria Montessori a observé plusieurs périodes sensibles, qui peuvent se superposer:

- période sensible de l’ordre: construction de la confiance en soi et de la sécurité intérieure d’abord et de la pensée logique après (0/6 ans)

- période sensible du mouvement (coordonné avec finalité): développement, raffinement et perfectionnement du mouvement participent à la construction psychique de l’enfant, à sa conscience d'être dans le monde et en relation avec les autres  (0/6 ans)

- période sensible aux petits objets (1/ 2 ans et demi)

- période sensible du sensoriel: l’enfant construit son intelligence en organisant les perceptions qu’il a absorbées, “les sens sont des organes de préhension des images du monde extérieur, nécessaires à l’intelligence, comme la main est l'organe de préhension des choses matérielles nécessaires au corps” (période prénatale/6 ans)

- période sensible du langage (période prénatale/ 7 ans)

- période sensible du développement social: l’enfant devient prêt à accepter autour de 5/6 ans les règles de son groupe et de la société (période prénatale/6 ans)

Le matériel pédagogique étalonné par Maria Montessori est une réponse et une nourriture adaptées aux différentes périodes sensibles.
 




247 RUE SAINT JACQUES 75005 PARIS - Tél:  +33(0) 9 80 90 26 70 - info@ecole-montessori-internationale.fr